Bateau-phare West-Hinder

Cela fait plus de 20 ans que le West-Hinder, bateau-phare rouge à la retraite, est une balise visuelle de Zeebruges. Jadis, il faisait office de phare avancé en mer, pour guider les navires approchant le littoral belge. Aujourd'hui, il est ouvert aux visiteurs de Seafront. C'est l'occasion de grimper à bord, de voir à quel point la barre est imposante, de jeter un œil indiscret dans les cahutes de l'équipage et de descendre dans la cale où se trouve l'ancre.

TARIFS

TICKETS ONLINE

Bateau-phare West-Hinder

Phare flottant

À l'instar des balises, des bouées lumineuses et des phares, les bateaux-phares contribuaient à l'éclairage des côtes pour les besoins de la navigation.

Les bateaux-phares étaient ancrés en mer à un endroit bien déterminé. Ils étaient dotés d'une tour pourvue d'une source lumineuse puissante, d'une installation pour émettre des signaux en cas de brouillard, et d'une radiobalise. Les bateaux-phares étaient toujours peints en rouge vif, une couleur bien visible.

La position du bateau-phare était marquée sur les cartes maritimes. Il était donc impératif que le bateau maintienne sa position correcte. Le bateau-phare était ancré en mer à l'aide d'une ancre dite "parapluie" ou "champignon".

West-hinder zeebrugge

Les tâches à bord

L'équipage d'un bateau-phare avait essentiellement pour mission l'entretien du bateau et de son dispositif lumineux, ainsi que l'observation d'éventuels accidents impliquant des navires ou des aéronefs.

Parmi les tâches secondaires, citons : lancer des signaux d'avertissement en cas de tempête, effectuer des observations météorologiques, mesurer les courants et l'amplitude des vagues, contrôler l'eau de mer en vue de dépister d'éventuelles pollutions par hydrocarbures.

Les observations ornithologiques à partir de bateaux-phares ont fourni des données intéressantes concernant les mœurs des oiseaux migrateurs. Souvent, attirées par la lumière, de grandes colonies d'oiseaux se posaient sur le pont d'un bateau-phare ancré à quelque distance de la côte.

West-Hinder lichtschip Zeebrugge

L'équipage

L'équipage d'un bateau-phare résidait à bord du navire pendant deux semaines consécutives. Ensuite, les hommes étaient relayés et passaient deux semaines chez eux.

Une nouvelle affectation

West-hinder Kurt Defranc

Peu à peu, les bateaux-phares devant nos côtes ont été supplantés par des plates-formes ou des balises lumineuses sans équipage, dont l'achat, l'utilisation et l'entretien s'avèrent nettement plus économiques.

Le navire a été cédé au parc thématique maritime Seafront en 1995 par le ministre flamand des Travaux Publics, Eddy Baldewijns. Pesant 420 tonnes, le West-Hinder a été hissé sur une fosse à côté des quais par la Norma, à l'époque la plus grande grue flottante du port de Zeebruges.

Fiche technique

Année de construction 1950 Ostende - Beliard Crighton
Longueur 42,5 m
Largeur 7,8 m
Tirant d'eau 3 m
Volume de l'eau déplacée 401 m3
Vitesse 8 nœuds*
Propulsion 1 moteur diesel (200 CV)
hélice à 4 pales (1,5m de diamètre)
Equipage 9
   
*1 nœud = 1.852 km/h